Minerais des conflits

Print Friendly

Le Parlement européen a lancé un signal fort au sujet de la question des minerais des conflits. En effet, la volonté d’obliger les entreprises (et c’est justement ce caractère contraignant qui faisait débat) à s’assurer que les minerais qu’elles achètent ne servent pas à financer des conflits meurtriers en Afrique centrale a recueilli une majorité.

Je plaide notamment pour que cette traçabilité soit rendue obligatoire car l’exploitation et le commerce de ces minerais qui aboutissent dans nos GSM, tablettes, frigos et télévisions entrainent de nombreuses et graves violations des droits humains.

Le député Georges Dallemagne a déposé une proposition de résolution en ce sens au Parlement fédéral. Nous comptons à présent sur la Belgique pour faire valoir cette position au sein du Conseil où se poursuivront les discussions.

Voir le sujet du JT
Lire le communiqué de presse

 

Theme Settings