Print Friendly

Bruxelles, le 25 avril 2018

Lutte contre le dumping social : l’accord équilibré relatif aux travailleurs détachés validé en commission EMPLOI

Feu vert de la commission de l’Emploi et des Affaires sociales du Parlement européen: l’accord sur la révision de la directive encadrant le détachement des travailleurs, précédemment soutenu au Conseil par 22 États membres, est à présent confirmé en commission EMPL. Prochaine étape : le vote en séance plénière du Parlement, annoncé en mai ou en juin prochain.

Claude Rolin se réjouit du vote largement favorable (38 Pour, 14 Contre, 2 Abstentions) intervenu ce jour en commission de l’Emploi et des Affaires concernant les travailleurs détachés.

« En confirmant cet accord, la commission de l’Emploi et des Affaires sociales promeut l’un des meilleurs outils dont l’Union européenne dispose pour éradiquer les concurrences stériles que se livrent actuellement les États membres. »

Vice-Président de la Commission de l’Emploi et des Affaires sociales, Claude Rolin met en exergue l’esprit de consensus européen qui a permis de dépasser les réticences et souverainetés nationales, grâce notamment au travail opiniâtre de la députée française Élisabeth Morin-Chartier, épaulée par la députée hollandaise, Agnes Jongerius, en charge du dossier pour le Parlement européen.

« Cet accord a écarté une à une les pierres d’achoppement du détachement. Une fois validé en séance plénière, il constituera une avancée importante au niveau européen en faveur de la protection sociale. »

Pour Claude Rolin, il conviendra ensuite d’organiser le contrôle du respect des règles à l’échelon européen, en améliorant l’échange d’informations, notamment via la future Autorité européenne de l’Emploi. Par ailleurs, les États membres doivent prendre leurs responsabilités pour faire en sorte que la mobilité des travailleurs salariés s’accompagne d’un haut niveau de protection des droits sociaux.

Theme Settings